vendredi, 20 juillet 2018 11:57

Les métiers de l’industrie laitière

Une fois le lait récolté par l’éleveur, livré par le chauffer ramasseur puis analysé par les laborantins du lait, arrive enfin l’étape de la transformation. Artisanaux ou industriels, ce sont de multiples savoir-faire qui s’expriment pour satisfaire aussi bien les règles de sécurité et d’hygiène que les papilles de tous les amoureux du lait et des produits laitiers.

Il faut distinguer deux types de productions : d’un côté les métiers dédiés aux produits transformés (fromages, crèmes desserts, yaourts…) et de l’autre côté ceux dédiés au lait. Oui la brique de lait que vous ouvrez le matin et versez sur vos céréales. Là aussi il y a des métiers qui s’expriment pour que vous puissiez profiter du meilleur des laits pour votre « milk moment » préféré.

 

Les métiers du lait…

Pour remplir ces bouteilles de lait, il faut déjà fabriquer les briques. C’est le travail du conducteur de ligne de conditionnement de lait. Il ou elle se charge de vérifier le bon fonctionnement de la machine qui transforme le papier en brique de lait ainsi que les prélèvements pour les analyses d’échantillons en laboratoire. Mais pas seulement, il vérifie aussi régulièrement la conformité de celles-ci : impressions, dates limite de consommation optimale, et surtout si la brique ne fuit pas ! Il doit donc rester très attentif à ses machines pour qu’elles ne rencontrent aucun problème et y remédier le plus rapidement possible le cas échéant. En cas de souci, il stoppe la production, ce qui peut pénaliser la suite de la production. En effet, chaque poste dépend de celui qui est avant lui dans la chaîne. La solidarité est donc importante et les opérateurs sont souvent amenés à prêter main-forte aux autres postes. En parallèle, le lait passe par l’atelier de préparation du lait (pasteurisation, standardisation en matière grasse, etc…) puis est conditionné en brique ou en bouteille par une autre équipe de production. Les briques de lait sont ensuite prises en charge par le cariste qui les emmènent à leur lieu de stockage avant que le préparateur de commande ne crée les lots qui partiront en grande distribution ou dans les commerces de proximité.

 

… Les métiers des produits laitiers…

La fabrication de produits laitiers transformés, comme les yaourts ou les fromages, fait intervenir d’autres métiers et donc d’autres savoir-faire.

Pour la fabrication du fromage, tout se fait sous le regard attentif du technicien fromager. Il vérifie toutes les étapes de la fabrication du produit final. De l’arrivée du lait à sa sortie, transformé et emballé, tout est sous son contrôle. Avec lui, c’est une véritable équipe dédiée à la transformation d’un produit qu’il doit gérer. En premier lieu intervient le pilote de coagulateur. C’est lui qui transforme le lait en caillé, selon la recette précise déterminée par le technicien fromager. Une fois le caillé tranché et moullé, c’est l’opérateur de production en fromagerie qui intervient. C’est à lui que revient la tache de veiller à la transformation du caillé en fromage. Dès le moulage, plusieurs étapes peuvent intervenir selon la recette de fabrication du fromage : salage, pressurage, retournement et lavage…. C’est à toute cette équipe de passionnés que revient la tache de réussir et contrôler le bon déroulement de la transformation du lait en fromage. Ensuite l’agent d’affinage prend le relai et accompagne le fromage lors de sa maturation. C’est sous son expertise que le fromage va révéler toutes ses saveurs. Comme pour le conditionnement du lait, un conducteur de machine de conditionnement intervient et surveille que la suite des étapes se déroulent sans accroc. Hygiène, moulage, fermeture des emballages et étiquetage, tout passe sous son œil expert.

 

… Et tous les autres métiers !

Dans l’industrie laitière, tout se passe sous l’œil des chefs d’équipes de fabrication. Ils veillent à ce que toutes les commandes soient honorées et que toutes les étapes de la fabrication se déroulent sans accroc. Beurres, yaourts, fromages, desserts lactés et mêmes briques de lait, toutes les lignes de productions ont leur chef d’équipe ou chef de secteur

Mais l’industrie laitière ce n’est pas que les métiers du lait. On y retrouve évidement des assistants de gestion, des responsables des ressources humaines, des merchandiseurs et même d’autres métiers qui adaptent leurs savoir-faire aux métiers du lait. Les ingénieurs en recherche et développement vont ainsi essayer de nouvelles recettes, créer de nouveaux produits pour satisfaire toujours plus d’amoureux des produits laitiers.

Enfin la filière sait aussi prendre soin des hommes et du monde qui l’entourent. On retrouve alors des animateurs de sécurité qui veillent que chaque personne travaille en respectant les consignes de sécurité et ne prenne pas de risque au travail. Depuis quelques années, est apparu le métier d’assistant environnement. C’est à lui que revient la tache de limiter les impacts de la production sur l’environnement. Recyclage, consommation et traitement des eaux usées, mais aussi respect des normes de qualité, de sécurité et d’environnement, c’est un large panel d’actions qu’il doit mener avec toutes les équipes pour que le centre de production limite au mieux son impact sur le monde qui l’entoure.

L’industrie laitière emploie des personnes aux talents et aux savoir-faire variés, mais avec une passion commune : satisfaire tous les amoureux des produits laitiers. Que ce soit en manipulant les produits comme personne, en veillant au bon déroulement de toute la production ou en diffusant ce savoir-faire, il y a de la place pour tous les passionnés dans les métiers du lait.

Produits du lait Sud-Est

Le CRIEL en quelques mots...

Véritable outil nécessaire à la dynamique de la production et de la transformation des produits laitiers et fromagers, le CRIEL, Centre Régional Interprofessionnel de l'Economie Laitière Sud-Est est une plate-forme essentielle.

Contact presse

contact (@) crielse.fr
04 72 72 49 01
04 72 71 06 59
CRIEL SUD EST
23 rue Baldassini
69364 Lyon Cedex 07

Suivez nous !